Plans de désherbage communaux


Expérience professionnelle, Projets / dimanche, avril 8th, 2018

Lors d’une mission de 5 mois, j’ai réalisé avec Lisa Bren, ingénieure en environnement, 12 plans de désherbages communaux dans la vallée du Suran (01 et 39). Cette mission a été réalisée par le SMISA/SR3A, et financée par l’Agence de l’Eau RMC.

Le contexte de la mission

Le Plan Ecophyto II a prévu l’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires pour les collectivités à partir du 1er janvier 2017 et pour les particuliers le 1er janvier 2019. Le Syndicat de rivière du Suran (Syndicat Mixte du Suran et Affluents) a identifié un besoin d’accompagnement des communes de la vallée pour la mise en place de méthodes alternatives et la sensibilisation des habitants sur ces nouvelles pratiques. Douze communes volontaires ont alors pu bénéficier d’un accompagnement gratuit (financé par le SMISA et l’Agence de l’Eau) pour la mise en place d’un plan de désherbage communal.

Pour la réalisation de ces études, le Syndicat a choisi d’embaucher deux chargées de mission dédiées, une ingénieure en environnement (Lisa Bren) et une ingénieure paysagiste détentrice du Certiphyto (moi-même, Chloé Froger). Les études ont été étalées sur 7 mois, avec à la clé l’organisation d’une journée de démonstration de matériel de désherbage alternatif.

Outils et méthode

Pour réaliser les études nous nous sommes appuyés sur la méthodologie développée par la FREDON Auvergne-Rhône-Alpes « objectif sans pesticides ».

Environ 3 rencontres ont été organisées avec chaque commune :

  • une réunion de lancement avec les élus pour la signature de la convention et l’explication de la démarche ;
  • une visite de site avec l’employé communal en charge de l’entretien des espaces publics, afin de connaître les espaces entretenus et les pratiques actuelles ;
  • une réunion avec les élus et le technicien pour valider l’état des lieux et discuter des différentes possibilités d’évolution des pratiques d’entretien.

1 – Etat des lieux

Les objectifs de l’état des lieux :

  • établir une relation de confiance avec la commune
  • connaître de manière exhaustive les espaces entretenus par la commune et les pratiques d’entretien (fréquence, technique, etc.)

Pour se faire, une visite de terrain a été réalisée avec chaque employé communal, puis une à deux sorties terrain par la chargée de mission. Les données ont été cartographiées et renseignées avec l’outil SIG. Une fiche par espace a été renseignée avec les données suivantes : taille de l’espace, pratiques d’entretien réalisées, cartographie de l’espace, caractéristiques générales, type de végétation/sol, recommandations de pratiques (remplies à l’étape 2).

Une vérification des données de l’État des lieux a été systématiquement faite avec l’élu référent et l’employé communal.

2 – Recommandations

En concertation avec l’élu référent et l’employé communal, des modifications des pratiques d’entretien actuelles ont été proposées, soit :

  • une gestion différenciée de l’entretien (espaces plus ou moins fréquemment entretenus) ;
  • des méthodes de désherbage mécanique ou thermique.

Ces choix ont été réalisés selon le degré de soin à apporter à l’espace et les méthodes mécaniques ou thermiques déjà en place.

3 – Restitution

Une présentation du plan de désherbage final a été réalisée à la fin de chaque étude avec la livraison d’un classeur reprenant les données de l‘étude :

  • Une explication de la démarche
  • Une synthèse de l’état des lieux et des recommandations à l’échelle de la commune
  • Le détail de l’état des lieux et des recommandations par espace sous forme de fiches
  • Une cartographie détaillée des espaces entretenus
  • Des fiches pratiques sur la nouvelle réglementation

Les communes ont été accompagnées tout au long du projet avec un plan de communication spécifique à la vallée du Suran, afin de sensibiliser les habitants à l’implication de la commune.

De plus, une journée de démonstration de matériel a été organisée pour les communes de la vallée, en partenariat avec la FREDON. Celle-ci a permis aux élus et employés communaux de se rassembler, découvrir les matériels existants et les tester, ainsi que de discuter de mutualisation de matériel.

Enfin, un bilan en année n+1 sera réalisé par la FREDON pour adapter les recommandations au cas par cas.

Résultats

Pour exemple, voici l’étude réalisée pour la commune de Hautecourt-Romanèche :

  1. Présentation générale (Contexte Hautecourt-Romanèche)
  2. Contenu de l’étude (Contenu Hautecourt-Romanèche)
  3. Fiches espace (extrait à venir)
  4. Atlas cartographique (extrait à venir)
  5. Fiches Pratiques (Fiches Pratiques)

Supports de communication réalisés :

Compétences développées

Ce projet m’a permis de développer des compétences en conduite de projet, informatique et en technique :

  • Gérer un projet dans toutes ses dimensions (financières, techniques, managériales)

  • Dé réaliser des présentations en Conseil Municipal, d’animer une réunion

  • De démarcher des entreprises, lancer des partenariats

  • De conforter mes compétences sur le logiciel de SIG (Qgis)

  • Mettre en pratique mes connaissances en matière de Certiphyto