Sciences de l’ingénieur


Formation, Projets / mercredi, novembre 11th, 2015

Il existe de nombreux cours scientifique dans mon école qui m’apprennent les bases des sciences de l’ingénieur. Notamment j’ai appris la chimie, les maths, l’électricité, la mécanique, l’hydraulique, la thermique, la résistance des matériaux, l’automatisme, …

En L3, nous avons rassemblé trois matières au sein d’un projet : nous avons dimensionné certains éléments d’un jardin sur les toits (le besoin en eau des plantes, l’irrigation et la résistance des poutres qui le soutiennent).

Le Projet Intégrateur en Physique Appliquée (PIPA) a été réalisé en fin d’année de L3 par groupes de 9. Ce projet avait pour but de rassembler les connaissances que nous avions acquises au cours de l’année en matière de Résistance des Matériaux, Hydraulique et Thermique.

Cliquez sur les images pour avoir une meilleure définition !

La conception

Ainsi, à partir de l’aménagement d’un jardin sur les toits que nous avons conçu, nous avons dimensionné le besoin en eau de nos végétaux, puis le réseau d’irrigation, et enfin les poutres qui allaient soutenir le toit. Ce projet était fictif et très cadré mais nous a permis de remobiliser nos connaissances dans un projet concret. Nous avons eu 3 jours pour réaliser cette étude.

Plan de masse - Groupe 6
Plan de masse

Notre aménagement porte sur les toits d’une ancienne industrie en friche sur Angers. Elle est conçue pour accueillir les clients du restaurant ou pour être un lieu de promenade et de rencontre au sein du jardin. Celle-ci doit également permettre de porter un regard sur le site en général et d’inviter à la découverte de celui-ci. Enfin, nous avons conçu cet aménagement pour qu’il soit également un lieu pédagogique et d’apprentissage mais aussi que les clients puissent consommer les productions que ce lieu pourra offrir.

Partie de bioclimatologie

Nous avons déterminé les besoins en eau des différentes zones du toit à savoir : le verger, le potager et les bacs de culture. Nous avons déterminé les besoins hydriques de chaque zone au cours de l’année. Ainsi, si on prend l’exemple du verger on a obtenu le graphique suivant :

RH verger

Cela nous a permis de prendre une décision sur l’irrigation : fréquence d’irrigation de deux fois par semaine avec les doses suivantes :
– 17mm d’avril à août
– 11mm de septembre à octobre et au mois de mars
– Aucune irrigation de novembre à janvier.

Partie irrigation

J’ai moi-même travaillé plus sur la partie irrigation du projet. Notre objectif s’est découpé en trois étapes :

  • chercher le chemin le plus court pour irriguer les différentes parcelles
  • choisir les buses
  • dimensionner les canaux d’irrigation

Nous aboutissons alors au plan suivant :

Plan réseau + irrigation
Plan du réseau d irrigation et de la portée des buses choisies

Partie résistance des matériaux

Il nous a fallu dans cette partie dimensionner les poutres qui soutiennent le toit. Cet objectif a été réalisé en deux étapes :

  • Déterminer la charge maximale appliquée sur le toit
  • Choisir le maillage optimal

Le maillage optimal choisi a été 10m x 7m.

Maillage

Conclusion

J’ai beaucoup apprécié ce projet car il m’a permis d’avoir une meilleure idée de l’application des cours que j’ai appris auparavant. De plus, cette courte période de projet m’a donné confiance en ma capacité à résoudre des problèmes et travailler en groupe.